C’est la réplique donnée par le commandant de la légion des Orcs lors de la bataille de Minas Tirith, le retour du Roi (Seigneur des annaux, Peter Jackson). Nous pouvons en dire autant pour la bande dessinée, signée Joe Flood et Stan Nicholls, parue chez Gallimard. Dans un monde en proie à une guerre interminable, les Orcs finissent par choisir leur camp. C’est là qu’intervient le comandant Stryke, à la tête d’une troupe d’élite, composée de 25 soldats Orcs.